MEZ'INFOS

MEZ'INFOS

RUMINATION DU BIOU: SUJET DE PHILO: DE LA LIMITE ENTRE RALLIEMENT ET ABSOLUTION?

Il ne s'agit pas pour moi ici de culpabiliser ou juger des démarches: Il s'agit seulement pour moi de susciter la réflexion, et le questionnement de certains de mes amis Mézois.  Si j'arrivais seulement à ce que vous vous interrogiez...releve publicite fonciere terrain fricou.JPG

page 2 acte de vente fricou.JPGExtrait page 5 acte de vente fricou.JPGpv ambrosino001.jpgpv ambrosino002.jpg

Ces faits n'ont jamais été jugés... Le procureur (qui n'est pas un organe indépendant  et qui dépend directement du ministère de la justice) ayant préféré ne pas saisir un juge...

 

 

Au delà de ce que l'on peut penser de ces faits, de comment on peut les qualifier (légaux ou pas), il n'en demeure pas moins que

les personnes qui sont attachées à une certaine honorabilité dans la pratique de la fonction d'élu local peuvent être au moins interpelées..

Certes, comme de coutume

certains feront semblant de ne pas voir

pour se donner bonne conscience ou ne voir que les fleurs ou la couleur du béton dans leur rue.

 

 

D'autres diront:

"Ils en profitent tous, il aurait tort de ne pas le faire",

et c'est ce que l'on entendait le plus à Mèze, au moment où cette affaire a été dévoilée... Sauf que c'est souvent les mêmes qui fulminent contre la classe politique pour stigmatiser ses avantages.

 

Mais là n'est pas selon moi ce qui pose le plus question, j'ai de l'affection pour tous mes mézois, mais je me demande quand même

comment peut on qualifier les personnes qui rejoignent, qui couvrent,  ou qui cautionnent, ceux qui tirent avantage de leur fonction?

 

Et là les mots me viennent:

 

Sont ils complices? Certainement que le mot est trop fort.

 

Sont ils aveugles?

 

Pensent-ils au jugement de leurs enfants quand ils seront adultes? Où à celui de leurs parents

 

Pensent-ils que, bien sûr,

"c'est pas bien" et que "ça ne peut pas continuer comme cela", ou qu'il faut donc bien sûr se dépêcher pour en profiter avant qu'il ne soit trop tard?

 

En tant que bovidé, je ne sais trop quoi penser... mais je rumine...

Je rumine en voyant le manque de conscience de certains de mes amis Mézois:

Exit, la conscience écologique longtemps la marque de cette commune,

exit la conscience politique avec des convictions (quelles convictions?) à géométrie variable,

exit la conscience humaniste envers les administrés et envers ses propres élus,

exit aussi le respect de la parole donnée, le respect des gens, le respect de ceux grâce à qui vous existez:

 

La seule chose qui est sure, c'est que vos ralliement raisonnent en moi comme une caution.

 

Vous cautionnez tous ces actes aux yeux de la population.

 

En bref, exit vos racines, exit les valeurs....

cm 17012007 terrain 300€ m2.JPG

Quand on achète le terrain constructible à 30€ le M2 voire 10€ pour agrandir sa parcelle (confert ci-dessous), cette intervention en conseil municipal en 2007 est savoureuse.

achat aurelie fricou.jpg



09/08/2019
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1181 autres membres