MEZ'INFOS

MEZ'INFOS
GUY-BEART-la-verite.mp3.mp3

L'AFFAIRE DES TERRAINS CONSTRUCTIBLES A 30€ LE M2 POUR LES NULS

  Beaucoup de personnes s'interrogent pour connaitre les tenants et aboutissants de l'affaire des terrains à 30€ le m2 du maire, d'autres colportent de fausses infos à ce sujet.   Nous pensons que cette affaire mérite une précision chirurgicale.   Mezinfos a souhaité réaliser un "what is" factuel, chronologique et documenté sur cette affaire afin que les Mézois connaissent parfaitement le dossier.   T1: 06/2006: Henry Fricou né...

FAKE NEWS (2): COMMUNIQUE DE L'ASSOCIATION MEZOISE CONTRE LA PUBLICITE MENSONGERE (AMCPM)

L'association Mézoise contre la publicité mensongère nous communique le document suivant: A visionner sans modération.     De la valeur des promesses et des engagements en politique dans la Fricousphère. To be continued?  

FAKE NEWS: LA MISE AU POINT DE GILLES PHOCAS

Communiqué de Gilles PHOCAS: Responsable de ce blog: "QUEL ESTOMAC!!! Le Maire candidat de la ville de Mèze remet en cause notre précédent article sur la gestion de la ville et notamment les frais de bouche payés à tort par le budget de la ville.     Celui-ci débute son intervention en pointant du doigt le caractère anonyme et peu courageux du rédacteur de cet article.   Mèz'infos a été cré...

DEBAT MIDI LIBRE: LA METHODE "FRICOUé"

L'excellence initiative de Midi Libre, avec ce débat entre les trois candidats aura permis à de nombreuses personnes de cerner quelques caractéristiques des trois têtes de liste aux élections municipales de Mèze.   Aux côtés d'un Joël ARMENTIER un peu novice dans ce contexte,  mais qui n'a commis aucun faux pas, et qui a énoncé simplement des positions de bon sens, et un programme encore en préparation, Thierry BAEZA et Henry FRICOU, n'ont pas joué...

JUGEMENT-CONDAMNATION SUR LES FRAIS DE BOUCHE A MEZE: DES FRAIS DE REPRESENTATION DU MAIRE DE MEZE, DES FRAIS DE RESTAURANT ETAIENT DEPENSES ILLEGALEMENT

  INCROYABLE! Ce n'est pas un jugement, mais deux, datants du 21 juin 2019 qui confirment ce que l'opposition municipale soulevait quasiment à chaque budget:   SAISIE PAR LE PROCUREUR FINANCIER (qui ne ne peut pas être accusé cette fois-ci de se présenter à l'élection municipale), la juridiction CRC a retoqué AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS, les frais de bouche (restaurant, etc...), et les frais de représéntation et de dé...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Responsable rédaction: Gilles PHOCAS