MEZ'INFOS

MEZ'INFOS

CONSEIL MUNICIPAL

Compte rendus, officiels ou non, commentés ou non, des conseils municipaux de la ville de Mèze


+123%: LE JACKPOT DES INDEMNITES D'ELUS A MEZE SOUS L'ERE FRICOU

du cote du conseilVous vous demandez certainement combien vos élus vous coûtent?

A Mèze, il y a une inflation étonnante depuis 2002, et l'arrivée du Maire sortant.

 

 

Le vote du dernier budget au mois de mars 2021, nous permet de faire un petit comparatif, pile 20 ans après qu'Yves PIETRASANTA ait confié les clefs de la commune à Henry FRICOU.

 

Le conseil municipal de la ville a voté une enveloppe de 171 583€ pour l'année 2021, hors frais de mission, et de représentation, et véhicules de fonction, comme indemnités versées aux élus de la ville.

 

Budget 2021 (Principal) indemnites d\\\'élus

L'examen de cette ligne budgétaire, pour l'année 2002, nous permet de constater qu'à l'époque, nos élus étaient bien moins gourmants puisqu'ils leur suffisait de 77 013€ pour gérer notre commune.

 

compte de gestion 2002

 

page compte de gestion 2002 indemn elus

 

100 000€ de plus par an donc, c'est ce que couteront à partir de cette année les indemnités des élus municipaux Mézois par rapport à 2002.

 

A noter, que, entre 2020, où on ne peut pas dire que certains élus aient eu un travail phénoménal, COVID oblige, élus qui ont quand même consommé leur indemnité (indemnité et pas salaire, la nuance est importante),  et 2021, la ligne budgétaire passe de 159 809€ à 171 583€... Il n' y a bien sur, pas de corrélation avec la réélection de M. Fricou..

 

Certains esprits, toujours enclins à défendre l'indéfendable, nous rétorqueront que la population a augmenté.

C'est exact!

 

Pendant que la population Mézoise augmentait de 41%, les indemnités des élus augmentaient de 123%.

 

Et pendant ce temps, de nombreuses compétences étaient transférées à l'intercommunalité, où les élus, les mêmes d'ailleurs, s'octroient aussi de confortables indemnités..

 

Tout ceci est parfaitement légal, bien sûr. Mais le responsable d'une entité doit savoir adapter sa rénumération à la situation de celle-ci et du contexte. On en est loin, ici,malheureusement.

 


03/04/2021
3 Poster un commentaire

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL RETOQUE: C'ETAIT DEJA LE CAS EN 2014!

du cote du conseil

 

   A l'instar d'un ministre bien connu qui était frappé de "phobie administrative", on est en droit de se demander si le Maire de la Ville de Mèze n'est pas, en ce qui le concerne, frappé de phobie législative.

 

En effet, non content de ne jamais tenir compte des expériences malheureuses vécues au tribunal, celui-ci persiste à se tenir à côté, au dessus ou tout simplement hors la loi.

 

Un nouvel exemple a été vécu avec le rejet par la préfecture, du règlement intérieur du conseil municipal.

 

On pourrait parler d'erreur, si encore une fois, il n'y avait eu de précédent.

 

Malheureusement, comme pour les places au port, comme pour le Thalassa, comme pour le code électoral, comme pour l'affichage public, comme pour la prévention des conflits d'intérêts, et nous en oublions,

 

Monsieur FRICOU avait déjà été rappelé par la patrouille sur ce sujet.

 

En effet, en 2014, Gilles PHOCAS avait du aller jusqu'au tribunal administratif, pour que le règlement intérieur du conseil soit retoqué sur pas moins de 3 de ses articles qui n'éatient pas conformes à la loi..

 

Avant d'en arriver à cette extrêmité, il avait alerté Monsieur le Maire à plusieurs reprises et notamment en séance du conseil municipal du 8/10/2014.

 

extrait cr conseil municipal

 

Mais Monsieur Fricou, égal à lui même, puisque c'est le contribuable qui paie les frais d'avocat de la commune, avait au contraire, invité Gilles PHOCAS à saisir le tribunal administratif!

Ce que ce dernier dû se résoudre à faire.

 

Ce qui devait arriver arriva et le règlement intérieur était suspendu par le tribunal adminitratif.

page 4 jugement ta reg interieur 2014

 

A Mèze, la vie politique est un éternel recommencement, et les oppositions successives sont obligées de saisir couramment les tribunaux, ou les institutions pour simplement obtenir l'application des lois et des règlements de la république.

Le maire laissant au contribuable Mézois, le soin de payer les additions des avocats...


19/03/2021
0 Poster un commentaire

MEZE: LE DEBAT SUR LES ATTRIBUTIONS DOUTEUSES DES PLACES AU PORT FAIT VRILLER LE MAIRE

du cote du conseil    

     Le problème des attributions des places dans le port de Mèze est un vieux serpent de mer que l'opposition a souvent soulevé.

    

 

 

Le Midi Libre, déjà, en juillet 2013, relayait les interventions de Gilles PHOCAS sur le sujet.

 

article midilibre anneaux du port

 

Ironie du sort, cet article était rédigé par Benoit SOL, aujourd'hui Adjoint dans l'équipe de Monsieur FRICOU.

 

Mais, on le sait, la persévérance dans les situations illégales étant un des sports favoris du premier magistrat de la ville, il semblerait que le problème reste entier 8 ans plus tard.

 

PLUS DE 26 ANS D'ATTENTE POUR UN USAGER!

En effet, il était relaté le fait de personnes attendant depuis plus de 26 ans une place au port et voyant de nombreuses personnes lui passer devant.

 

Le conseil municipal du 17 mars 2021 en a  (encore) été le théâtre, puisque, à nouveau rappelé à ses devoirs par l'opposition actuelle, le maire a perdu le sens des responsabilités..

 

Après des explications alambiquées dont il a le secret, Monsieur le maire à déclaré:

 

"La gestion du port de Mèze: J'en ai rien à faire!" (Henry Fricou, 17 mars 2021)

La preuve en image et avec le son: 7 secondes de néant politique.

 

 

WWW.VILLE-MEZE.COM LE BLOG NON OFFICIEL DE DECRYPTAGE DU CONSEIL MUNICIPAL


18/03/2021
7 Poster un commentaire

PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LE JEUDI 8 OCTOBRE 2015 A 18H

du cote du conseil.jpgSALLE DE LA REPUBLIQUE (rdc du foyer des campagnes)


28/09/2015
0 Poster un commentaire