MEZ'INFOS

MEZ'INFOS

MEZE INFOS

Communiqués de la rédaction.


FAUTE DE PLACE (ET D'INTERET DE LA PART DES ELUS?), L'ENTREPRISE IP MIRADOR QUITTE MEZE

 

vu presseUne des entreprises phare du Bassin de Thau, parmi les plus innovantes, et dont la croissance économique était l'une des plus fortes vient de quitter Mèze pour Clermont-L'Hérault.      

 

Avec une croissance annuelle de chiffre d'affaire toujours supérieure à 50% (ex: 922 000€ en 2017 et 1 433 946€ en 2018), cette entreprise qui était installée à la zone du mas de Garric n'a semble-t-il pas trouvé, sur le territoire communal ou intercommunal de point de chute pour faire face à sa croissance.

 

Elle est donc partie, à Clermont l'Hérault, qui bénéficie d'une politique de développement économique dynamique, et d'une sortie d'autoroute.

 

Mise en avant en 2014 par Gilles Phocas, alors élu d'opposition à la ville, lors d'une réunion publique où son jeune chef d'entreprise avait pu présenter son activité, cette société se distingue par une approche qualitative et innovante de son activité.

 

C'est donc encore l'expression des carences de notre territoire en terme de développement économique qui se fait jour.

 

Cette carence, dénoncée depuis 20 ans par Monsieur Phocas, n'a jamais fait l'objet de décisions adaptées des élus communaux et intercommunaux, en témoigne le fiasco inommable de la zone d'activité de l'Engaronne d'abord à cheval sur le tracé TGV puis sujet à de nombreuses servitudes et contraintes.

 

Ces parcelles ayant du mal à s'écouler, l'intercommunalité Agglopole, n'a rien trouvé de mieux très récemment, que d'en renchérir le prix pour l'acheteur de 12% en en confiant la commercialisation à une agence immobilière Montpellieraine.

 

 

Ironie du sort, le réseau de caméras de vidéosurveillance de la ville de Mèze, se distingue par son inefficacité sur bien des sites où elles sont implantées. La solution était pourtant à portée de main.

 

Voir aussi l'article de Midi Libre: https://www.midilibre.fr/2021/05/04/coeur-dherault-ip-mirador-la-detection-et-le-gardiennage-en-mode-20-a-clermont-lherault-9524409.php?fbclid=IwAR3-Go0cYt_8bd-OWGmHkdwB0PM76sdk4yDLSidA9hkWZr71ATZWWkGQG4s

 

 

 

 


05/05/2021
0 Poster un commentaire

MEZE, SAMEDI 22h30, TOUT LE MONDE N'EST PAS CONCERNE PAR LE COUVRE FEU

INFOS DES INTERNAUTES

 

Un riverain nous a alerté cette nuit par mail pour nous signaler la destruction par un utilitaire blanc de nombreux mobiliers urbains dans la rue des salins.

 

172159331_177875734167657_6813653325103922307_n
171504537_509132557131396_4936119323470230703_n

 

Visiblement l'individu qui conduisait, ce samedi 10 avril 2021 à 22h30 n'avait pas bu que de l'eau de source.

 

Face à ce fait divers courant et récurrent, voire banal, des questions se posent:

 

  • Quelle est la marque d'eau minérale utilisée dans le pastis du monsieur (ou de la dame)?
  • Quelle case avait il cochée sur son attestation?
  • Quelle est la marque de lunette du conducteur?
  • Les caméras de vidéosurveillance de la ville permettront elle de retrouver cette terreur du mobilier urbain?
  • Pierre-Jean Chalançon s'est il installé à Mèze, et y organise-t-il des agapes arrosées?

 

La COVID a changé les habitudes de bon nombre de personnes sur la planète: Pas pour tout le monde, visiblement.


11/04/2021
3 Poster un commentaire

+123%: LE JACKPOT DES INDEMNITES D'ELUS A MEZE SOUS L'ERE FRICOU

du cote du conseilVous vous demandez certainement combien vos élus vous coûtent?

A Mèze, il y a une inflation étonnante depuis 2002, et l'arrivée du Maire sortant.

 

 

Le vote du dernier budget au mois de mars 2021, nous permet de faire un petit comparatif, pile 20 ans après qu'Yves PIETRASANTA ait confié les clefs de la commune à Henry FRICOU.

 

Le conseil municipal de la ville a voté une enveloppe de 171 583€ pour l'année 2021, hors frais de mission, et de représentation, et véhicules de fonction, comme indemnités versées aux élus de la ville.

 

Budget 2021 (Principal) indemnites d\\\'élus

L'examen de cette ligne budgétaire, pour l'année 2002, nous permet de constater qu'à l'époque, nos élus étaient bien moins gourmants puisqu'ils leur suffisait de 77 013€ pour gérer notre commune.

 

compte de gestion 2002

 

page compte de gestion 2002 indemn elus

 

100 000€ de plus par an donc, c'est ce que couteront à partir de cette année les indemnités des élus municipaux Mézois par rapport à 2002.

 

A noter, que, entre 2020, où on ne peut pas dire que certains élus aient eu un travail phénoménal, COVID oblige, élus qui ont quand même consommé leur indemnité (indemnité et pas salaire, la nuance est importante),  et 2021, la ligne budgétaire passe de 159 809€ à 171 583€... Il n' y a bien sur, pas de corrélation avec la réélection de M. Fricou..

 

Certains esprits, toujours enclins à défendre l'indéfendable, nous rétorqueront que la population a augmenté.

C'est exact!

 

Pendant que la population Mézoise augmentait de 41%, les indemnités des élus augmentaient de 123%.

 

Et pendant ce temps, de nombreuses compétences étaient transférées à l'intercommunalité, où les élus, les mêmes d'ailleurs, s'octroient aussi de confortables indemnités..

 

Tout ceci est parfaitement légal, bien sûr. Mais le responsable d'une entité doit savoir adapter sa rénumération à la situation de celle-ci et du contexte. On en est loin, ici,malheureusement.

 


03/04/2021
3 Poster un commentaire

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL RETOQUE: C'ETAIT DEJA LE CAS EN 2014!

du cote du conseil

 

   A l'instar d'un ministre bien connu qui était frappé de "phobie administrative", on est en droit de se demander si le Maire de la Ville de Mèze n'est pas, en ce qui le concerne, frappé de phobie législative.

 

En effet, non content de ne jamais tenir compte des expériences malheureuses vécues au tribunal, celui-ci persiste à se tenir à côté, au dessus ou tout simplement hors la loi.

 

Un nouvel exemple a été vécu avec le rejet par la préfecture, du règlement intérieur du conseil municipal.

 

On pourrait parler d'erreur, si encore une fois, il n'y avait eu de précédent.

 

Malheureusement, comme pour les places au port, comme pour le Thalassa, comme pour le code électoral, comme pour l'affichage public, comme pour la prévention des conflits d'intérêts, et nous en oublions,

 

Monsieur FRICOU avait déjà été rappelé par la patrouille sur ce sujet.

 

En effet, en 2014, Gilles PHOCAS avait du aller jusqu'au tribunal administratif, pour que le règlement intérieur du conseil soit retoqué sur pas moins de 3 de ses articles qui n'éatient pas conformes à la loi..

 

Avant d'en arriver à cette extrêmité, il avait alerté Monsieur le Maire à plusieurs reprises et notamment en séance du conseil municipal du 8/10/2014.

 

extrait cr conseil municipal

 

Mais Monsieur Fricou, égal à lui même, puisque c'est le contribuable qui paie les frais d'avocat de la commune, avait au contraire, invité Gilles PHOCAS à saisir le tribunal administratif!

Ce que ce dernier dû se résoudre à faire.

 

Ce qui devait arriver arriva et le règlement intérieur était suspendu par le tribunal adminitratif.

page 4 jugement ta reg interieur 2014

 

A Mèze, la vie politique est un éternel recommencement, et les oppositions successives sont obligées de saisir couramment les tribunaux, ou les institutions pour simplement obtenir l'application des lois et des règlements de la république.

Le maire laissant au contribuable Mézois, le soin de payer les additions des avocats...


19/03/2021
0 Poster un commentaire

MEZE: LE DEBAT SUR LES ATTRIBUTIONS DOUTEUSES DES PLACES AU PORT FAIT VRILLER LE MAIRE

du cote du conseil    

     Le problème des attributions des places dans le port de Mèze est un vieux serpent de mer que l'opposition a souvent soulevé.

    

 

 

Le Midi Libre, déjà, en juillet 2013, relayait les interventions de Gilles PHOCAS sur le sujet.

 

article midilibre anneaux du port

 

Ironie du sort, cet article était rédigé par Benoit SOL, aujourd'hui Adjoint dans l'équipe de Monsieur FRICOU.

 

Mais, on le sait, la persévérance dans les situations illégales étant un des sports favoris du premier magistrat de la ville, il semblerait que le problème reste entier 8 ans plus tard.

 

PLUS DE 26 ANS D'ATTENTE POUR UN USAGER!

En effet, il était relaté le fait de personnes attendant depuis plus de 26 ans une place au port et voyant de nombreuses personnes lui passer devant.

 

Le conseil municipal du 17 mars 2021 en a  (encore) été le théâtre, puisque, à nouveau rappelé à ses devoirs par l'opposition actuelle, le maire a perdu le sens des responsabilités..

 

Après des explications alambiquées dont il a le secret, Monsieur le maire à déclaré:

 

"La gestion du port de Mèze: J'en ai rien à faire!" (Henry Fricou, 17 mars 2021)

La preuve en image et avec le son: 7 secondes de néant politique.

 

 

WWW.VILLE-MEZE.COM LE BLOG NON OFFICIEL DE DECRYPTAGE DU CONSEIL MUNICIPAL


18/03/2021
7 Poster un commentaire

PISCINE EN ZONE NATURELLE AU SESQUIERS: LE PIEGE A ELECTEURS ET A OPPOSITION VA-T-IL FONCTIONNER?

Des décennies que l'on en parle, comme la déviation, comme la sortie d'autoroute, comme le lycée, comme la salle polyvalente, comme le terrain synthétique.

Des projets qui reviennent dans tous les tracts et programmes des candidats aux élections, mais qui ne voient jamais le jour.

 

Et pour cause, l'art du mensonge et l'utilisation de ficelles bien connues, mais toujours efficaces pour emballer les électeurs, existent aussi, et surtout dans notre belle commune de Mèze.

 

Noyés sous les info, les citoyens finissent par ne plus lire, ne plus écouter ou ne plus croire ce qui leur est proposé.

 

Comment faire pour communiquer? La solution choisie par notre Maire: FAIRE LE BUZZ

 

Proposer un équipement que beaucoup attendent, mais le localiser dans une zone où il sera manifestement impossible de le réaliser afin de provoquer de nombreux remous.

 

Ainsi, on stigmatise vis à vis de la population des élus et des citoyens, (des concurrents (?)) qui ne font que s'interroger justement, et on les classes directement comme des opposants à cet équipement tant espéré par certains. 

 

COUP DOUBLE! On fait campagne aux frais du contribuable et "en même temps" (selon l'expression Macroniène), on discrédite ses contradicteurs.

Alors les Mézois tomberont-il encore une fois dans le piège que leur a tendu leur propre maire?

 

Si cela pouvait les aider à se faire une idée, Mez'infos décortique cette affaire:

 

1- Le projet se situe dans une zone naturelle sensible.

piscine lubie alibi Mèze Ensemble.jpg

La manière dont est positionnée la tâche bleue par la communication fricouiène, c'est à dire quasi au hasard, et à l'arrache dénote bien la fragilité et

l'impréparation du projet sur un plan technique.

 

Le déclassement, même d'une petite partie d'une zone naturelle, est relativement lourd, difficile (modification du PLU, enquête publique etc...) et au final assez long car des recours ne manqueront pas de surgir étant donné les restrictions nombreuses, y compris des restrictions que les services de l'Etat ne manqueront pas d'étudier:

déclassement zone naturelle.jpg

 

2. Une autre caractéristique de cette zone, va encore à l'encontre de la localisation de ce projet:

 

Cette zone est limitrophe d'une zone rouge de danger du plan de prévention des risques inondation.

Cette zone (RN), qui a déjà impacté de nombreuses habitation existantes, et où de nombreuses restrictions existent, notamment l'interdiction de construire des piscines est définie ainsi par le règlement de PPRI: Zone inondable soumise à un aléa fort de submersion marine ou de débordement fluvial.

plan sesquiers ppri.jpg

Certains objecteront que le site est juste limitrophe de la zone RN. Ce serait méconnaitre les règles car il en existe pour ces zones limitrophes des zone rouges PPRI:zones limitrophes ppri.jpg

(source: PPR Drome)

La question des accès au site est aussi présente parmi les réserves qui ne manqueront pas d'être émises, tout comme celle de la bétonisation d'une zone naturelle, mais là, les mézois sont habitués.

 

Quand on sait que le PLU prévoit l'urbanisation du nord de la zone et donc l'imperméabilisation des sols de ce bassin versant, on aura tous compris que le Maire n'est pas prêt de tenir sa première promesse électorale de la campagne...
L'enquête publique s'annonce passionnante...

30/07/2019
3 Poster un commentaire

MEZE: ET MAINTENANT UNE USINE D'ENROBE A CHAUD EN ZONE AGRICOLE DU SMVM?

 

La lecture des annonces légales du Midi Libre apporte parfois des informations singulières:

 

avis consultation 1 usine enrobe à chaud001.jpg

 

En effet, vous pourrez remarquer que, au-delà de l'incongruité de positionner une usine d'enrobé à chaud sur une parcelle NCb du POS où "les installations classées" sont interdites, les dates de la concertation étaient assez farfelues:

16 jours du 14 au...mardi 23 septembre qui n'existe pas, on est plus fort à la préfecture pour être pointilleux sur les documents des citoyens moyens que sur la rédaction de ses propres documents.

 

Mez'infos s'est quand même déplacé pour consulter le dossier.

 

Il ressort de celui-ci que la DREAL aurait donné un avis favorable à cette installation.

 

Pourtant, les problèmes recensés ne manquent pas:

 

Nuisances olfactives, risques d'explosion, risques de contamination de la nappe phréatique, noria de camions et d'engins de chantier, nuisances auprès de la première habitation (mas du zouave) qui n'est qu'à 145 mètres ainsi que pour les domaines viticoles à proximité (Saint André etc).

 

Une seule personne s'est intéressée à ce problème pour le moment: il s'agit du conseiller municipal, et conseiller communautaire Gilles PHOCAS qui a annoté un certain nombre de choses sur le dossier de consultation...

 

Notamment le problème de forme, ce qui a obligé le préfet à annuler et refaire une nouvelle consultation:

 

avis consultation 2 usine enrobe à chaud001.jpg

 

Cette nouvelle consultation est importante et évidemment, tous ceux qui se sentent concernés par le problème sont invités à se rendre en Mairie pour consigner leurs remarques!

 

Le préfet autorisera-t-il cette installation dans la lignée de celle qu'il a accordée juste à côté pour une aire de grand passage sur un site où le camping est prohibé par le POS?

 

Ici encore, le POS stipule que dans cette zone: "Les installations classées sont interdites"

 

Extrait du POS ci-dessous:

 

reg pos ncb.jpg

Dans le nouveau dossier de consultation, l'avis du Maire (inaccessible dans la première tentative) sera-t-il bien annexé comme indiqué dans le sommaire?

 

Nous verrons bien tout cela, et Mez'infos tiendra bien entendu la population informée.

 

 

 

 


03/10/2015
3 Poster un commentaire

PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LE JEUDI 8 OCTOBRE 2015 A 18H

du cote du conseil.jpgSALLE DE LA REPUBLIQUE (rdc du foyer des campagnes)


28/09/2015
0 Poster un commentaire

MEZ'INFOS REVIENT SOUS UNE NOUVELLE FORME

Voilà un certain temps que notre blog était en "stand by" et vous étiez nombreux à nous faire part de votre attente de nouveaux articles sur la vie de notre cité.

D'un autre côté, nous avons constaté que la presse locale à l'habitude de boycotter une certain nombre d'informations, ce dont bon nombre d'entre vous se sont aussi plaint.

Nous essaierons donc de vous informer au mieux avec un nouvel hébergeur.

Vous pouvez nous faire part de vos remarques via notre formulaire de contact.


07/08/2015
2 Poster un commentaire